• hypno.tessier@gmail.com
  • +33 6 75 18 93 60

TOP 2 – Apports de l’hypnose

Le lâcher prise ou abandonner à ce qui est

C’est accepter ses limites

A force de tout vouloir contrôler, nous perdons pied et nous verrouillons tout ! dans le simple but de se rassurer, mais en fait, cela nous conduit à craindre l’avenir, à n’avoir confiance ni en nous-mêmes, ni dans les autres.
  • Notre moral s’effrite alors, notre santé se détériore et l’on devient de moins en moins performant.
  • Nous acceptons ce qui est, sans nous résigner et sans nécessairement approuver la situation
  • Nous supportons et refoulons notre vécu, pour éviter le conflit ou pour éviter de nous montrer vulnérables, ce qui a pour effet de nourrir en nous le ressentiment de frustration ou même de colère interne.

Le cercle vicieux

  1. Un problème survient
  2. Votre réaction occasionne des émotions négatives, des peurs, des frustrations.
  3. Vous essayez de contrôler la situation sur laquelle vous n’avez aucun contrôle, pour vous protéger.
  4. La situation se complique et tourne en boucle sans comprendre le pourquoi et le comment.
 
Savoir lâcher-prise ce n’est pas se résigner mais être conscient de ses limites.Savoir lâcher prise sur une rancœur, une peur, une émotion négative, revient souvent à détourner son regard de la difficulté… sans pour autant la fuir.Savoir lâcher-prise, c’est accepter et s’adapter aux changements et être dans la capacité de voir la réalité telle qu’elle est sans se laisser bluffer par notre imagination.

En soi, avec le lâcher prise, à tout moment, vous pouvez être dans la possibilité de voir les problèmes qui se posent à vous, tels qu’ils sont, en faisant le bilan de ce que vous ne pourrez pas modifier et qu’il faut donc accepter, et de ce sur quoi vous devez nous adapter pour évoluer et être vrai avec vous-même…

C’est parfois en perdant ce qui nous retient le plus que nous pouvons nous libérer.

A- Identifiez la source de vos angoisses
  1. Identifiez ce qui vous entoure (contexte/environnement)
    • Questions : Où et quand
  2.  Identifiiez votre comportement
    • Question : Quoi
  3. Identifiez ce dont vous êtes capables (compétences/capacités)
    • Question : Comment
  4. Identifiez vos valeurs et vos croyances
    • Question : Pourquoi
  5. Identifiez votre ego
    • Question : Qui êtes-vous
Quand nous commençons à nous donner du temps pour se relaxer et ne rien faire, nous commençons à saisir le lien entre le repos du corps et la vie intérieure, il s’agit tout simplement de vivre pleinement l’état dans lequel se trouve le corps dans l’ici et maintenant. Ainsi, pour jouir d’une détente immédiate et franchir le pont qui mène du corps à l’âme, il faut ressentir le corps, c’est-à-dire vivre un état et non effectuer une action.Il arrive que votre mental nourrisse des pensées qui suscitent en vous de la culpabilité, de l’insécurité ou de la peur. Il le fait pour vous protéger contre de nouvelles expériences possibles de rejet, d’abandon, d’exclusion, d’humiliation, de trahison ou de dévalorisation. Dans ces moments-là, vous vous laissez envahir par la crainte du changement et de l’inconnu ou par celle de perdre, de déranger, de blesser ou de souffrir. Tant de peurs peuvent vous bloquer la route de la réalisation et de la résolution de vos problèmes parce que vos pensées vous empêchent d’écouter votre intuition.
  • Pour finir Identifiez votre mission
    • Question : Dans quel but et pour faire quoi
B- Acceptez et respirezNe soyez pas dur envers vous-même. Recevez chaleureusement l’humain en vous et ne vous condamnez pas. Vous accuser vous-même ou vous culpabiliser vous causera autant de mal, sinon plus que le fait de blâmer l’autre et de le culpabiliser. Accueillir et recevoir ce qui est, tel qu’il est, sans dépenser d’énergie dans une lutte épuisante.Que vous ressentiez de la haine, de la colère, de la jalousie, de la peur, de l’insécurité ou toute autre émotion dite négative, accueillez-la, quelle que soit son intensité.
Respiration abdominale– Laisser glisser sans tout contrôler – cette situation est-elle aussi importante que je le pense ?– Adaptez-vous au changement – Que se passera-t-il vraiment si je ne parviens à résoudre ce problème ?

Savoir écouter le silence intérieur, c’est se soustraire instantanément au brouhaha qui vous maintient dans le monde du dehors et qui contribue à vous stresser, à vous rendre inquiet, insécure et méfiant.Je vous encourage donc à vous réserver des périodes de solitude pour vous détendre, pour marcher dans la nature ou pour retirer les nombreux avantages qu’apporte le silence. C – Guérir, c’est agir dès maintenant
– Accepter vos limites – le pardon à soi-même– Booster votre confiance en vous / arrêter de vous sous-estimerSi vous ne choisissez pas de suivre la voie que vous dicte votre ressenti, vous entretiendrez probablement votre souffrance et vous risquez d’envenimer la situation plutôt que de résoudre votre problème– Agissez en connaissance de cause avec vos atouts et vos faiblesses

Pour lâcher prise, nous devons avoir confiance dans la vie et surtout nous accepter et accepter la réalité comme elle est…
En conclusion suivez Les 4 principes de la sagesse indienne
  1. Quiconque vous rencontrez est la bonne personne
  2. Peu importe ce qui est arrivé, c’est la seule chose qui pouvait arriver.
  3. Chaque moment est le bon moment.
  4. Ce qui est terminé est terminé.

Lecture conseillée 

Petit traité de l’abandon, le philosophe Alexandre Jollien
Réservez votre rendez-vous !Doctolib