Hypocondriaques

Je suis hypocondriaque si je me préoccupe de façon excessive de ma santé. Cela peut devenir pour moi une obsession de penser que je pourrais être malade. Je vis une insécurité profonde face à cette perte de contrôle que pourrait représenter l’arrivée de la maladie. Je n’accepte pas de souffrir par la maladie parce que je sais au fond de moi que je souffre déjà dans mon être intérieur. Cette crainte peut devenir si grande que je peux décrocher de la réalité et avoir des hallucinations. ]’ai besoin de reprendre contact avec moi-même. En utilisant l’hypnose, cela m’aidera à reprendre davantage confiance en moi et en ma capacité d’ouverture que je peux manifester face à la vie. Une démarche thérapeutique efficace va se centrer sur les capacités à faire baisser l’angoisse. Acquérir une vision plus apaisée des situations qu’il traverse va permettre au patient de présenter des réactions moins intenses lorsqu’il est confronté à des situations.


Une thérapie de l’hypocondrie va se centrer sur le fait de changer les croyances du patient concernant la maladie et la santé. La gestion des angoisses liées aux symptômes va diminuer progressivement au fur et à mesure de la thérapie et, ainsi, le malade pourra progressivement s’habituer à faire face aux pensées obsessionnelles.


Mon problème de santé est aussi douloureusement réel et a autant besoin d’être traité qu’une autre maladie. Malheureusement certains médecins peuvent tourner le dos à ces patients parce qu’ils n’ont pas été formés pour faire face efficacement à ce type de problèmes. La difficulté est que les hypocondriaques ont un problème physique, ils tendent à l’exagérer. L’hypocondrie est un trouble psychologique qui requiert une attention et un accompagnement particuliers.


L’hypocondrie, également connue sous le nom de trouble de l’anxiété lié à la santé ou de trouble de l’anxiété de maladie, est une condition psychologique caractérisée par une préoccupation excessive et constante à l’égard de la santé et de la crainte d’avoir une maladie grave, même en présence de preuves médicales contraires.


L’hypocondriaque a tendance à interpréter de manière erronée les signes normaux du corps comme des symptômes de maladie grave, ce qui entraîne souvent une anxiété intense et une détresse émotionnelle significative. Ils peuvent rechercher fréquemment des avis médicaux, passer régulièrement des examens médicaux et être préoccupés par leur état de santé de manière excessive.


Il est important de noter que l’hypocondrie n’est pas similaire à une véritable maladie physique, mais plutôt à une perception déformée de la santé. Le diagnostic de l’hypocondrie est généralement posé par un professionnel de la santé mentale, tel qu’un psychiatre ou un psychologue, à l’aide d’une évaluation clinique approfondie.


Le traitement de l’hypocondriaque implique souvent une approche multidisciplinaire, comprenant une thérapie cognitivo-comportementale (TCC) pour aider la personne à modifier ses pensées et ses croyances irrationnelles concernant la santé, ainsi que des techniques de gestion de l’anxiété pour faire face à l’inquiétude excessive. Dans certains cas, des médicaments tels que les antidépresseurs ou les anxiolytiques peuvent également être prescrits pour aider à réduire les symptômes.


RDV CHRISTOPHE TESSIER PARIS 7

Cela vous parle !
Prenons alors contact pour trouver ensemble
la solution la plus adaptée à vos besoins…

teleconsultation