Prendre rendez-voussur Doctolib

Mots clés

Tous les articles sont référencés avec des mots clés pour favoriser votre recherche…

Archive de l’étiquette

Les troubles alimentaires

Anorexie

  1. Refus de maintenir le poids corporel au-dessus de la normale minimale (moins de 85 % pour l’âge et la taille)
  2. Peur intense de prendre du poids ou de devenir obèse, malgré une insuffisance pondérale.
  3. Perturbation dans la manière dont le poids corporel, la forme ou la silhouette est perçue.
  4. Influence exagérée du poids corporel ou de la silhouette sur l’estimation de soi. 

Boulimie

La boulimie est un trouble complexe, multi-factoriel qui se caractérise concrètement par des crises compulsives ou la prise alimentaire prend des proportions incontrôlables.

  1. 70% des boulimiques sont des jeunes filles ou des femmes.
  2. 10% des femmes sont touchées à un moment ou un autre par des périodes alimentaires compulsives.
  3. 70% des boulimiques ont un poids normal (« invisibilité » du trouble)
  4. 20 % des boulimiques souffrent d’une autre dépendance

Hyperphagie

A. Épisodes récurrents de crises de boulimies (” binge eating “). Une crise de boulimie répond aux 2 caractéristiques suivantes :

  1. Absorption, en une courte période de temps (moins de 2 heures), d’une quantité de nourriture dépassant notablement ce que la plupart des personnes mangent dans le même temps et dans les mêmes circonstances.
  2. Sentiment de perte de contrôle sur le comportement alimentaire pendant la crise (par exemple, sentiment de ne pas pouvoir s’arrêter de manger ou de ne pas pouvoir contrôler ce qu’on mange ou la quantité de ce qu’on mange).
B. Durant les crises de boulimie, au moins trois des critères suivants d’absence de contrôle sont présents :
  1. Prise alimentaire nettement plus rapide que la normale.
  2. L’individu mange jusqu’à l’apparition de sensations de distension abdominale inconfortable.
  3. Absorption de grandes quantités d’aliments sans sensation physique de faim.
  4. Prises alimentaires solitaires afin de cacher aux autres les quantités ingérées.
  5. Sensations de dégoût de soi, de dépression, ou de grande culpabilité après avoir mangé.
C. Le comportement boulimique est source d’une souffrance marquée.
D. Le comportement boulimique survient en moyenne au moins 2 fois par semaine sur une période de 6 mois.
E. Le comportement boulimique n’est pas associé à des comportements compensatoires inappropriés (par exemple vomissements, prise de laxatifs, exercice physique intensif), ne survient pas au cours d’une Anorexie mentale ou d’une Boulimie.

Pour toutes infos supplémentaires, aller sur troublesalimentaires.org

[cta id=’1379′]

Validez…
Bonjour ! Comment puis-je vous aider ?