Quand votre incapacité à faire le tri et à vous débarrasser d’objets inutiles devient particulièrement préoccupante…

    C'est quoi la syllogomanie ? Ce trouble qui vous rend incapable de jeter des choses

    C’est quoi la syllogomanie ?

    Ce trouble qui vous rend incapable de jeter des choses. Vous faites partie de ces personnes incapables de jeter des choses que vous entassez depuis des années et dont vous n’avez aucune utilité ?
    C'est quoi la syllogomanie ? Ce trouble qui vous rend incapable de jeter des choses
    C'est quoi la syllogomanie ? Ce trouble qui vous rend incapable de jeter des chosesVous faites partie de ces personnes incapables de jeter des choses que vous entassez depuis des années et dont vous n’avez aucune utilité ? Peut-être êtes-vous atteint de syllogomanie ou ce syndrome qui vous empêche de faire le tri et de vous séparer d’objets divers et variés. “Un goût immodéré pour l’accumulation”, qui peut parfois découler d’un trouble psychiatrique, lorsque la situation devient particulièrement excessive. Ce trouble qu’on peut qualifier d’obsessionnel peut en effet dans les formes les plus graves être associé au syndrome de Diogène qui se caractérise par une négligence de son hygiène aussi bien corporelle que domestique.
    A la différence d’un collectionneur qui appréciera faire l’acquisition d’une série d’objets qui ont une certaine valeur pécuniaire ou sentimentale, les syllogomanes gardent tout plein de bibelots inutiles qui obstruent leurs pièces de vie. Le problème c’est que la simple idée de devoir les jeter ou de s’en débarrasser est synonyme de détresse, d’angoisse et de souffrance. Résultat ? Leur appartement ou leur maison, à la limite de l’insalubrité, se transforme en un véritable capharnaüm où sont stockés des tonnes de babioles sans intérêt.

    Syllogomanie : comment en guérir ?

    Aujourd’hui, on considère d’après les chiffres rapportés par CNews que 2 à 3% de la population serait atteinte de syllogomanie. Les premiers symptômes se manifestent généralement assez tôt, dès l’adolescence et peuvent s’accentuer de façon progressive. Ils sont d’abord assez légers voire presque anodins, et deviennent de plus en plus handicapants à mesure que l’on gagne de l’âge. La question est de savoir si on peut en guérir ?Dans la plupart des cas, il est recommandé de suivre une thérapie comportementale et cognitive, qui peut, si elle est suivie avec sérieux, porter ses fruits. Elle permet d’accompagner les personnes qui souffrent de syllogomanie dans les différents étapes qui les aideront à surmonter ce trouble : de la phase de prise de conscience et d’introspection psychologique et émotionnelle, au tri et à la remise en état de leur logement.©https://www.grazia.fr/lifestyle/psycho-sexo/c-est-quoi-la-syllogomanie-ce-trouble-qui-vous-rend-incapable-de-jeter-des-choses-1065794
    © Shutterstock / New Africa
    Réservez votre rendez-vous !Doctolib